Benoît Amez

Je préfère être fusillé

Cent quarante militaires belges furent condamnés à la peine de mort entre le mois d’août 1914 et la fin décembre 1918. Qui étaient-ils ? Quels faits avaient-ils commis pour être punis si sévèrement ?…

Retour haut de page