Grandes intellectuelles du Moyen Âge

Elles sont philosophes, écrivaines, poétesses ou scientifiques, mais est-ce parce qu’elles sont femmes que l’Histoire n’a pas retenu leur nom ?

Elles sont philosophes, écrivaines, poétesses ou scientifiques, mais est-ce parce qu’elles sont des femmes que l’Histoire n’a pas retenu leur nom ?

De Mechtilde de Magdebourg à Mathilde de Toscane en passant par Catherine de Sienne, les béguines ou encore Esclarmonde de Foix, aucune de ces dames n’a été spectatrice du monde dans lequel elles évoluaient, toutes ont réussi, à leur manière, à le changer.

Louise-Marie Libert dresse les portraits de ces femmes, grandes intellectuelles du Moyen Âge, une époque durant laquelle la gent féminine n’avait en général accès qu’à des métiers manuels ou artisanaux.

Un ouvrage dans lequel se mêlent la petite histoire et la grande, des destins singuliers avec d’importants courants de la pensée de l’époque.

L’auteur

Louise-Marie Libert est médiéviste, spécialisée entre autres dans l’Histoire des religions, et conférencière. Elle est non seulement auteure de nombreux articles de tourisme culturel, mais aussi, surtout, de biographies historiques. Elle est l’auteure de Les plus mauvaises mères de l’Histoire, Les plus piquantes anecdotes de nos princesses, Les plus terribles procès de sorcellerie, Ces morts toujours vivants et Amants de rois.

ISBN : 978-2-87466-673-5
Prix : 19,90 €
Date de parution : 18 mars 2021

NEWSLETTER

Inscrivez-vous à notre lettre d'information

Inscription réussie, merci !

Retour haut de page