Editions Jourdan

39-45

The current query has no posts. Please make sure you have published items matching your query.

Ce livre est un recueil de témoignages de combattants belges de la Campagne des 18 jours. Il est constitué d’extraits de livres épuisés, de journaux intimes, de rapports de missions et d’autres documents d’archives, pour une bonne part d’entre eux inédits.

De nombreuses études ont été réalisées mais peu de livres de témoignages ont été publiés concernant la Jeunesse hitlérienne, l’organisation paramilitaire du Parti nazi qui, de 1926 à 1945, veilla à la formation des futurs « surhommes aryens ». Y primait la préparation physique, idéologique et morale d’une jeunesse qui devra être capable de se jeter corps et âme dans la guerre, en se sacrifiant pour Hitler et l’Allemagne nazie.

Amoureux des femmes, amateur d’hommes à travers l’Homme supérieur que devait être le SS, qu’était vraiment la vie sexuelle d’Adolf Hitler ? Le livre qui fait le point.

Dans cet ouvrage poignant, Jean Jacobs raconte comment, durant la Seconde Guerre mondiale, alors qu’il n’était qu’un jeune collégien de quatorze ans, il voulut « jouer » au résistant et vola la mallette d’un officier allemand.

Alors que l’histoire de Pétain et du gouvernement de Vichy est connue de tous, celles qui dépassent les frontières françaises restent, elles, obscures dans les esprits. Quels sont ces hommes, oubliés de tous, qui ont fraternisé avec l’ennemi ?

L’ouvrage de Jacques Bressler est la première étude consacrée, en France, à cet ultime exploit de la Wehrmacht. L’auteur décrit avec précision les opérations militaires qui se déroulent tout au long de ce siège épique.

Adolf Hitler avait-il une vie sexuelle ? Combien d’hommes et de femmes a-t-il fréquentés ? Pourquoi un tel mystère s’est-il créé autour du Führer ?... Le livre qui fait le point.

Il ne s’agit pas ici d’un livre de plus en rapport avec la Shoah. Si l’histoire de la famille Fried retrace les souffrances de citoyens juifs sous le Troisième Reich, son originalité tient au fait de présenter des hommes et des femmes, qui ont osé résister aux nazis, en étant pourtant au centre même de la furie.

Jonathan Tripp nous raconte l’histoire, jusqu’à présent méconnue, de ceux qui, sous le nom de la Légion SS Flandre, puis de 27e Division SS de grenadiers volontaires « Langemarck » gagnèrent sur le front, même si ce fut au service d’une si triste cause, une réputation méritée de bravoure et de solidité au combat.

Livres, articles de presse, émissions télévisées ; tout semblait avoir été dit au sujet des SS Wallons. Jamais, pourtant, un chercheur n’avait offert la parole aux combattants eux-mêmes.

La vie de l’homme des fusées reflète de la manière la plus cruelle qui soit, les interactions entre la technique et la morale, entre le savoir et la puissance…

Quand, à 16 ans, il sabote des véhicules de l’occupant allemand, Otto Peter John est obligé de fuir de manière mouvementée à travers la France, la Suisse, l’Espagne et le Portugal avant de rejoindre l’Angleterre où il s’engage dans la Royal Air Force.

Les Maîtres du feu raconte une des tragédies majeures de l’histoire du XXe siècle : la course à l’arme nucléaire dans laquelle se lancèrent les États-Unis et l’URSS dès la fi n de la Seconde Guerre mondiale.

Il nous livre ici sa dernière moisson de dossiers consacrés à l’une des périodes les plus tragiques du XXe siècle, 39-45, période durant laquelle Hitler et ses acolytes sévirent sur l’Allemagne et les territoires occupés.

Cet ouvrage dévoile la face cachée de l’un des plus grands bourreaux du XXe siècle, exterminateur de races mais aussi père de famille : Adolf Hitler.

Une trajectoire hors du commun : prêtre par tradition familiale, aumônier chez les SS par conviction religieuse.

Retour haut de page