Prêtre chez les SS

Louis Fierens

Couv pretre chez les SS

« Il m’en a coûté de revêtir l’uniforme allemand.
Je me suis dit qu’après tout, il ne fallait pas être trop difficile : le Christ a bien revêtu notre humanité pour être des nôtres. »

Lorsque Louis Fierens part pour le front de l’Est, son père, pourtant fervent patriote, lui dit : « Où il y a des femmes et des hommes qui souffrent et meurent, il faut un prêtre. »
Ce professeur dans un collège catholique, en accompagnant en Russie les jeunes légionnaires wallons, ne fait que ce qu’il considère comme son devoir : être là où la présence d’un prêtre est nécessaire.
À ses yeux, il fallait un aumônier catholique pour accompagner les volontaires wallons du front de l’Est, et cette obligation demeurera lorsque la légion sera intégrée dans la Waffen SS : ainsi voyait-il son engagement religieux.
Ces carnets de guerre et la présentation qu’en a fait Jean-Luc Hoste nous montrent un aspect totalement inédit de la Seconde Guerre mondiale, du front de l’Est et de la Waffen SS.
Une trajectoire hors du commun : prêtre par tradition familiale, aumônier chez les SS par conviction religieuse.

ISBN : 978-2-87466-184-6
Prix France TTC : 15,90 €

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

Aussi disponible en e-book : Kindle ePub