Pilotes français dans la bataille d’Angleterre

Daniel Pierrejean

Où acheter ce livre...

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

ISBN : 978-2-87466-494-6
Prix TTC : 19,90 €
Date de parution : 26/04/2018

« Jamais dans l’histoire des conflits humains tant d’hommes ont dû autant à si peu d’entre eux. »

Par cette phrase célèbre, prononcée le 20 août 1940 à la Chambre des Communes, Winston Churchill rendait hommage aux pilotes de chasse de la Royal Air Force qui s’illustrèrent pendant l’été et l’automne 1940. Inférieurs en nombre, et pilotant des appareils parfois surclassés par ceux de leurs adversaires, ces pilotes, avec une détermination et une bravoure qui, aujourd’hui encore, forcent l’admiration, tinrent tête aux formations de la Luftwaffe.

Ils se nommaient René Mouchotte, Henry Lafont, Xavier de Montbron, François de Labouchère, Didier Béguin, Pierre Blaize, Yves Brière, Henri Bouquillard, Maurice Choron, Jean Demozay, François Fayolle, Georges Perrin et Philippe de Scitiviaux. Tous avaient répondu à l’Appel du général de Gaulle et voulaient poursuivre la lutte contre la menace nazie dans le ciel anglais. Une grande partie d’entre eux y laissa la vie et ne vit pas la victoire.

À travers leurs carnets de guerre, des témoignages et des pièces d’archives inédites, l’auteur dresse le portrait de ces héros de guerre français trop souvent méconnus.

L'auteur

Juriste de formation, Daniel Pierrejean est originaire de Tours. Très vite, il s’intéresse à l’Histoire et plus particulièrement à l’Histoire de la Seconde Guerre mondiale. Il a publié de nombreux ouvrages historiques comme L’envers du Jour J, De Gaulle face aux Américains ou encore Les secrets de l’affaire Raoul Wallenberg. Il est, à l’heure actuelle, en contact étroit avec la Fondation de la France Libre et l’Ordre de la Libération. Il vient de terminer l’écriture d’une pièce de théâtre sur la France Libre durant la Seconde Guerre mondiale.