Des joies insoupçonnées d’avoir des parents divorcés

Giuseppe Pignato

couv parents divorces

Roman

Moi : Dumas, 8 ans, presque 9, taille (1m56), surdoué.
Père : Alexandre Dumas, divorcé, 39 ans, 1m93, attaché auprès de la Commission européenne.
Mère : Beate Bergenberger, divorcée, 35 ans, 1m78 sans talons, galeriste.
Amant n°1 de ma mère : le petit frère de Jean-Paul Sartre, âge (sans), taille (insignifiante), archinul, n’a même pas lu les “Fondements de la philosophie moderne”. Largué vite fait.
Amant n°2 de ma mère : Del Duca Pompeo, célibataire, âge (40-45 ans), taille (1m90), banquier griffé UBS, s’habille italien et parle italien. Très cultivé. Grand amateur de trains Märklin.
Maîtresse n°1 de mon père : Cécilia Burrow, divorcée, âge (?), taille (1m72 avec talons), hôtesse de l’air à la British Airways.
Maîtresse n°2 de mon père : Marie-Antoinette (nom?), célibataire, taille (1m69 avec talons), commissaire-priseur et (ex-)meilleure amie de ma mère.
Future maîtresse de mon père : mademoiselle Ingrid Bierenheffer, âge (25-30 ans), taille (1m78), enseignante à l’École européenne, blonde comme ma Mutti, sans défaut apparent.

On ramassa les copies. Me trouvant au premier rang, mademoiselle Bierenheffer commença par moi. Je lui décochai une oeillade, ce qu’elle prit pour une insolence. Elle me convoqua après les cours.
Le signal était donné. L’offensive pouvait commencer.

 

ISBN : 978-2-87557-229-5
Prix France TTC : 14,90 €
Date de parution : 21/04/2016

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon)

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :