Curieuses histoires des noms propres devenus communs

Christine Masuy
 couv T'as ton Marcel
De Marcel à Poubelle, l’histoire des hommes dont le nom est entré dans la langue
Dans la famille Dalton, je demande John. John Dalton, physicien anglais, souff rait d’un trouble de la vue… qu’on appelle désormais « le daltonisme ». Ils sont ainsi plusieurs centaines dont le nom est passé dans le langage courant. Ce sont les éponymes.
Savez-vous que… la pizza margherita a été préparée aux couleurs du drapeau italien pour la reine Marguerite de Savoie.
Le sandwich a été composé par le cuisinier du comte de Sandwich, qui voulait manger tout en continuant à jouer aux cartes. Le godillot doit son nom à Alexis Godillot, le fabricant de chaussures qui fournissait l’armée française. Et le frisbee à William Frisbie, un pâtissier qui vendait ses tartes dans un moule dont les gamins ont vite fait un tout autre usage !
Savez-vous que… On doit le Dow Jones à Charles Dow et Edward Jones, journalistes fi nanciers au Wall Street Journal.
Le boycott à Charles Boycott, un intendant tellement sévère que les fermiers fi nirent par refuser de le payer. La clémentine au frère Clément, la poubelle à Eugène Poubelle, l’Everest à
George Everest, le triple axel à Axel Paulsen, le macadam à John McAdam, le bottin à Sébastien Bottin, les strass à Georges Strass…
Et si l’on faisait connaissance avec… Benjamin Hall, le grassouillet lord britannique qui laissa son nom à Big Ben.
Bertha Krupp, la jeune héritière qui inspira la Grosse Bertha. Aloïs Alzheimer, le psychiatre qui mit un nom sur la démence sénile.
Mais pourquoi les Amériques portent-elles le prénom de Vespucci ? Quel était le violon d’Ingres ? Et qui était donc cette reine-claude qui ne compte pas pour des prunes ?
Voici la curieuse histoire de 44 hommes et femmes dont le nom (ou le prénom) fait désormais partie de la langue française.
Collection Curieuses Histoires
ISBN 978-2-87466-188-4
EAN 9782874661884
Date de parution 22/11/2011
Nombre de pages 224
Prix public 15,90