Courrières, Au pays de la mort noire

Catherine et Stéphanie Laurent avec la collaboration de Dominique Paquet

COVER COURRIÈRE

1099 tués: la plus grande catastrophe minière et industrielle française

Le 10 mars 1906, une catastrophe minière sans précédent frappait le bassin industriel du Nord Pas-de-Calais. Ce drame est sans précédent en Europe.

A Courrières, il est six heures trente du matin quand une impressionnante fumée noire s’échappe du moulinage de la fosse numéro 3. L’Histoire est en marche. Les recherches s’arrêteront toutefois rapidement.
Un coup de poussières d’une fulgurance inouïe tue, en moins de deux minutes, 1099 houilleurs, plongeant dans le désespoir plus de 500 veuves et 1400 orphelins.
Les mineurs auront beau ensuite se révolter: ils ne verront pas les revendications qu’ils émettent alors légitimement en matière de salaires et de sécurité se concrétiser.
Le bras de fer qui opposera alors grévistes et forces de l’ordre sera pourtant sans répit ni pitié.
Sur base de multiples témoignages, ce livre retrace la trame de ces journées hors du commun avec, en point d’orgue, le récit de quatorze rescapés sortis tout droit de l’enfer.

A propos de l’auteur:
Catherine et Stéphanie Laurent sont deux passionnées de l’histoire du Nord Pas-de-Calais, qu’elles sillonnent régulièrement. Le drame de Courrières les a interpellées au plus haut point compte tenu d’une part de son caractère tragique mais aussi de l’identité culturelle qu’il véhiculait.

ISBN 2-930359-58-7
EAN 9782930359588
Date de parution 02/01/2006
Format 21 x 14
Prix public 19