Comment ruiner une Belgique prospère en 70 ans

Jacques Braibant

Où acheter ce livre...

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon).

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

 

 

 

ISBN : 978-2-87557-319-3
Prix TTC : 24,90 €
Date de parution : 13/05/2019

À la fin du XIXe siècle, la Belgique était, en termes relatifs – taille et population –, le pays le plus riche du monde.

En 1950, le Belge disposait encore du cinquième revenu mondial par habitant. Aujourd’hui, plus de 15 % de nos compatriotes vivent en dessous du seuil de pauvreté. Pire : 5% d’entre eux vivent dans un état de « privation matérielle », ce qui signifie qu’ils ne peuvent régler leurs factures ni se chauffer. Que s’est-il passé ?

Né en 1941, l’auteur était présent au Congo lors d’une Indépendance bâclée, accordée après cinq jours de discussions et sans aucune préparation.

Revenu au pays, il assiste à l’apparition du « Walen Buiten » et à la montée en puissance d’une Flandre, autrefois exsangue, devenue riche et dominatrice.

Il verra, pendant les grandes grèves de 1960, la curieuse naissance de l’idée d’un fédéralisme wallon, alors que les flux financiers de la Wallonie vers la Flandre, ininterrompus depuis 1830, avaient commencé à s’inverser.

Il constatera l’incroyable déglingue d’un pays que ses dirigeants crurent trop longtemps riche. Ces derniers vendront à l’encan les participations de l’État dans l’industrie, braderont ses précieuses réserves d’or, mettront sur le marché les bâtiments publics, le tout sur fond de scandales financiers à répétition.

Aujourd’hui, la Justice, la Police et l’Armée, victimes de coupes sombres dans leurs budgets, sont incapables de remplir leurs missions.

Devenu journaliste après une carrière dans le monde des affaires, le style corrosif de Jacques Braibant met en relief l’état consternant d’un pays naguère prospère.