14-18 : Histoires d’espionnage et de séduction

Jean-Claude Delhez

Où acheter ce livre...

Cet ouvrage est disponible dans votre librairie favorite (n’hésitez pas à demander à votre libraire de le commander si vous ne le trouvez pas en rayon).

Vous pouvez aussi acheter ce livre directement en suivant un de ces liens selon votre préférence :

ISBN :978-2-87466-535-6
Prix TTC : 19,90 €
Date de parution : 11/10/2018

Et ainsi la Guerre créa l'Espionne.

La Grande Guerre a vu naitre des soldats redoutables : les espionnes. La séduction est ainsi devenue l'une des armes les plus dangereuses de l'époque.

Et la femme devient alors, selon les cas, l'héroïne, la maitresse, la fidèle épouse ou la putain. Elle fréquente assidûment les militaires, les espions, les diplomates, dans des relations d'amour souvent feintes, quelquefois sincères.

Parmi ces femmes, Mata Hari, de son vrai nom Margaretha Zelle, danseuse et courtisane néerlandaise morte fusillée durant la Première Guerre mondiale. Savez-vous qu'au départ, Mata Hari n'est que son nom de scène, mais qu'aujourd'hui, il désigne toutes les espionnes de la Grande Guerre ? Elle est morte le sourire aux lèvres, après un avoir fait un dernier baiser d'adieu aux soldats de son peloton d'exécution.

Qui sont toutes ces autres femmes (et ces quelques hommes) qui se cachent dans l'ombre de la mythique Mata Hari ? Quels furent leur rôle, leur destin ?

Découvrez les destins....
de Félicie Pfaadt, agent R17, qui était devenue la confidente des politiciens.
de Marie-Antoinette Avvico, alias Regina Diana, qui, sous couvert de faire des observations sur la mode parisienne, avait recueilli dans un carnet à l'encre invisible les déplacements des troupes anglaises.
de Manuella Alvarez et Victorine Faucher, toutes deux engagées par Paul Xavier Pelissier pour servir de prostituées de luxe aux Allemands et leur soutirer le plus d'informations possible.
et de bien d'autres femmes de l'ombre !

L'auteur

Journaliste et scénariste de formation (Université Libre de Bruxelles), Français d'origine belge, Claude Delhez a très tôt été intéressé par l'Histoire, il a publié de nombreux articles dans des revues spécialisées (Science et Vie, Champs de bataille...) et plus d'une vingtaine de livres, sur de multiples sujets, dont les deux principaux sont la sidérurgie et la Première Guerre mondiale.

Parmi les derniers en date, " Les chasseurs ardennais ", " La France espionne le monde ", " Douze mythes de l'année 1914 " ou encore " La bataille des Frontières " et " Chars d'assaut : un siècle d'imposture ".